fbpx
Demande de rappel

Nous contacter
04 15 47 01 94 contact@agence-coom.fr Tiers-Lieu 63260 THURET
Suivez nous :

Une liste municipale aux petits oignons

Avant le jeudi 6 mars 2020, chaque candidat doit déposer une liste avec autant de personnes qu’il y a de conseillers municipaux à élire. Ce nombre varie entre 7 et 69, selon la taille de la commune : un vrai casse-tête me direz-vous ?

Vous n’avez pas tort, car comme en cuisine, il y a quelques consignes à respecter

Et d’abord la parité : dès 1 000 habitants, vous devez alterner sur votre liste un homme et une femme ou vice-versa. La difficulté consiste souvent à trouver suffisamment de femmes !

Attention aux cas d’inégibilités propres aux élections municipales. A titre d’exemple, sauf exception bien spécifiées*, les agents communaux de la commune ne peuvent appartenir à la liste. De même, vous devez vous limiter à deux frères ou sœurs maximum. En revanche, vous pouvez faire appel à des citoyens européens, hormis pour le poste de maire et premier adjoint. Et, contrairement à une idée reçue, vous avez le droit d’intégrer des personnes résidant en dehors de la commune, avec certaines limites. 

Une savante alchimie…

L’élection a lieu au scrutin proportionnel avec prime majoritaire : en clair, la liste en tête se voit attribuer la moitié des sièges et les sièges restants sont répartis à la proportionnelle. Ainsi, en cas de réussite, le haut de votre liste sera attribué à vos adjoints. Choisissez donc des personnes disponibles, aux compétences multiples et en qui vous avez toute confiance. L’idéal est de mêler des profils expérimentés en politique et des personnalités de la société civile qui vous apporteront de la notoriété et la confiance des électeurs. N’hésitez pas à puiser dans le milieu associatif, sportif, artistique… et dans celui de l’entreprise : de plus en plus de sociétés facilitent la vie de leurs salariés-élus dans le cadre de leur politique de RSE (Responsabilité sociétale des Entreprises).

Mixer le tout…

C’est bon, vous avez tous les ingrédients ? Il ne vous reste plus qu’à faire monter la mayonnaise. La période pré-électorale est idéale pour cela. Multipliez les occasions d’aller sur le terrain, de rencontrer les habitants qui sont vos électeurs mais aussi, peut-être, les futur(es) membres de votre liste. Puis, établissez un planning de travail et des moments de convivialité. C’est ainsi que vous réussirez à bâtir un programme municipal tout en créant un esprit d’équipe : deux éléments indispensables à votre réussite !

Coomuniquez !

Vous le constatez : trouver vos colistiers est délicat. Certes l’idéal est d’avoir déjà repéré des personnes. Mais vous risquez de passer à côté de compagnons de route intéressants qui n’imaginent pas se présenter et que vous pourriez convaincre avec vos idées… 

D’où l’importance de communiquer sur vous et votre projet. Il vous faut à minima :

  • une page Facebook pour la communication instantanée, 
  • un blog pour la communication de fond
  • un visuel marquant et fidèle à votre image,
  • une stratégie pour séduire et informer les médias locaux

Ainsi, vous jouez sur tous les tableaux et êtes assuré de toucher un électorat qui ne se déplacera pas forcément à vos réunions publiques. Coom a créé une offre Spécial Municipales pour répondre à ces besoins. Rencontrez-nous !

* En savoir plus : www.vie-publique.fr/actualite/dossier/municipales-2014-election/qui-peut-etre-candidat.html

Prochain épisode : comment bâtir votre programme électoral

Partage sur les réseaux sociaux :
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email